GIP Symaris

Un groupement d’intérêt public spécialisé dans la gestion des systèmes d’information.

Le GIP Symaris (Synergie et Mutualisation des Actions de Recherche en Informatique de Santé) est administré par une assemblée générale, composée de l’ensemble de ses membres, qui se réunit une fois par an pour élaborer sa stratégie. Il est également doté d’un conseil d’administration qui prend toutes les décisions ne relevant pas de la compétence de l’assemblée générale. Il se réunit deux fois par an. Ce conseil d’administration est composé de douze membres répartis en trois collèges :

poledirection_content
1er collège des établissements fondateurs : ce collège est composé des représentants légaux des quatre établissements fondateurs, membres de droit.
2ème collège des utilisateurs du pôle Logiciels : ce collège est composé de sept représentants des établissements utilisateurs du pôle logiciels élus pour une durée de trois ans parmi les représentants légaux de ces établissements.
3ème collège des utilisateurs du pôle Infogérance : ce collège est composé d’un représentant des établissements utilisateurs du pôle Infogérance élu pour une durée de trois ans parmi les représentants légaux de ces établissements.
Parmi les membres du conseil d’administration ont été élus en tant que :
Président, François Courtot, directeur du CH de Rouffach
Vice-président, Hervé Hièle, directeur des systèmes d’information de l’EPSM Lille Métropole
president
Le groupement a pour objet, au bénéfice de ses membres :

– d’étudier, de concevoir, de développer et de mettre à disposition de ses membres tout système d’information de support aux activités et à la gestion hospitalières.
– d’exploiter et de faire évoluer les solutions informatiques développées
– d’assurer toutes les prestations liées à la maintenance de ces solutions informatiques
– d’assurer des prestations liées à la gestion des systèmes d’information
– de gérer des équipements d’intérêt commun nécessaires à l’accomplissement de ses missions
– d’accomplir sa mission dans le respect de la politique nationale relative aux systèmes d’information de santé
Le groupement peut également fournir à titre accessoire, des prestations à des tiers non membres et exploiter des brevets et des licences.